Voyage Musical – Hydrogen par M|O|O|N

(English version here)

Voyage musical court et électronique cette fois-ci. Si votre âge est inférieur au double de la racine carrée de 81 (vous remarquerez le résultat mathématique en palindrome de cette équation), vous ne devriez pas être sur internet. Donc vous ne devriez pas lire cet article. Je vous invite tout de même à cliquer sur mes précédents articles, très intéressants et passionnants.

Ce titre est tiré de la bande originale du jeu vidéo « Hotline Miami ». C’est une sorte d' »Orange Mécanique » halluciné et situé dans le Miami télévisé des années 1980.

Le trailer est soft. Oui.

La bande-son est une compilation de morceaux électro de qualité. Vous trouverez facilement de nombreux liens pour l’écouter.

J’ai décidé de prendre un des titres de cette B.O., et de le détourner du contexte du jeu.

 

——————————————–

Arrive l’heure où les oiseaux n’osent chanter. Les fenêtres des immeubles deviennent progressivement opaques. Seule l’excitation du mélange de gaz contenu dans des globes en verre dispersés périodiquement le long des trottoirs permet de discerner des nuances d’ombres.

Le sommeil sera réservé aux braves gens ce soir.

Nous resterons éveillés.

Démarrage des réacteurs (0:00-0:59)

Tes talons groovent sur le parquet. J’aperçois les premières notes de couleurs sur le bout de tes pieds découverts. L’annonce du lancement est imminente, les premiers claquements se font entendre. L’origine de ce son ? Doigts, mains, bretelles…

Face à mon visage, ta peau va réagir à mon souffle. Une première fois, pour surprendre ton épiderme. La seconde fois, tes yeux entrent en ignition. La combustion dans les réacteurs a débuté, nous allons pouvoir décoller.

Annuler la gravité terrestre (1:00-2:30)

Tes mains se posent sur la boucle emprisonnant ton pied posé sur ma cuisse. Les lanières glissent l’une sur l’autre puis s’écartent. Un dernier pincement relâche la pression sur ta cheville. Le doigt placé entre la peau et le cuir, l’air commence à se raréfier. La poussée verticale est terminée.

Pression dynamique maximale (Max Q) (2:31-3:17)

Il faut minimiser la pression sur le corps afin d’améliorer la pénétration de mon esprit. Tu suis le flux du courant, et bascules avec précision le haut de ton corps. L’importance de l’angle est fondamentale, pour garder le contrôle total de la situation. D’un mouvement, d’un clin d’oeil, d’un coup de langue.

Séparation des étages (3:18-4:19)

Le premier moteur a été détaché, les autres vont suivre. Il est temps d’enlever les ceintures, la sécurité n’est plus de mise.

La dentelle virevolte lentement pour disparaître dans l’obscurité, libérée par les crochets la retenant depuis trop longtemps. Le pincement strict de l’index et du majeur ne s’arrête d’ailleurs pas en si bon chemin.

Une main sur chacune de tes hanches entame la libération du dernier étage.

Malgré l’absence d’atmosphère, tout le monde va nous entendre dans l’espace.

Atterrissage (4:20-4:50)

L’approche commence. Les regards s’attirent et les langues se cherchent. Mon corps se colle au tien, des jambes jusqu’aux épaules. Ta peau devient ma nouvelle planète.

Les haut-parleurs vont arrêter de bouger. Mais la musique va continuer, juste entre nous.

Publicités

Une réflexion sur “Voyage Musical – Hydrogen par M|O|O|N

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s