La Zone – Pt. 1

Je pensais naïvement que je ferai un post simple, rapide sur ce sujet. Puis finalement, les idées s’enchaînant, j’ai préféré partir sur une autre option, le billet de post en plusieurs parties. Pour qu’ils vous soient moins indigeste, et pour me permettre d’étayer ma thèse. Et puis pour faire languir. C’est bon d’attendre !

La première partie est une introduction au concept de “Zone”. Non, ce terme ne va pas désigner ces endroits effrayant la bourgeoisie, repère géographiquement mouvant et entouré d’un mur invisible. Et ce n’est pas non plus la nouvelle web-série qui va tout cartonner. Pour le savoir, je vous invite à lire les prochaines lignes.

“Être dans la Zone”

Le jeu vidéo a une capacité d’immersion particulière. On reçoit, mais on agit également sur le déroulement de ce que nos yeux vont percevoir et envoyer au cerveau.
Certains jeux vont avoir un gameplay basé sur les réactions rapides, soit pour ne pas perdre, soit pour aller plus vite, … Joué sur le réflexe, c’est faire ressortir l’instinct de survie. Croix, Croix, Haut, Droite, Croix, Rond, …
L’autre force de ce média est l’utilisation de différents vecteurs jouant sur les différents sens : la musique, le graphisme, l’haptique, … Tout combiné, il est possible d’expérimenter un état où le cerveau en flux continu dirigé les yeux et les doigts, absorbant la musique.

Certains jeux, dits “difficiles”, ont cette capacité à nous pousser à nous surpasser. Mais également à jouer avec les outils précédemment cités. Il est alors possible d’entrer dans “la Zone” : le niveau qui se refusait à vous se libère sans problème, presque trop facilement. Mais la musique devient notre peau, nos mains, notre cerveau et nos yeux sont les seules parties du corps restantes.

C’est une expérience personnelle, impossible à reproduire. Ce qui en fait sa beauté. Mais voici tout de même certains jeux vidéo reconnus pour leur faculté à faire connaître cette sensation : “WipEout”, “Hotline Miami”, “Super Meat Boy”, les danmaku… Je peux confirmer que j’ai vécu cette expérience sur au moins deux des quatre jeux précités.

Pour une présentation plus détaillée de ce phénomène, mais également si vous voulez tout savoir sur WipEout, je ne peux que vous recommander d’écouter ce podcast, proposé par l’équipe de “JeGameMoiNonPlus” .
Bon sinon la musique dans tout ça
Veuillez pardonner cette introduction. Elle me semblait nécessaire afin de vous parler de ce que j’ai vécu plusieurs fois, musicalement.

Précisons. Je n’ai jamais vécu ce phénomène lors de mes écoutes de disques. J’ai l’habitude de toujours écouter de la musique en réalisant une autre tâche à côté. C’est mal, peut-être. Par contre je l’ai vécu trois fois lors de concerts. De trois façons différentes. Si vous êtes intéressé, lisez moi. Très bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s